Home Culture Elite : ce qu’on a pensé de la saison 3

Elite : ce qu’on a pensé de la saison 3

On s’est empressées de regarder la troisième saison de la série espagnole Elite, tout juste sortie sur Netflix. Ce qu’on a pensé de cette suite tant attendue? Spoiler alert : c’est une belle surprise ! À tel point qu’on a fini par binge-watcher tous les épisodes…

On l’attendait impatiemment et elle est enfin là. La suite d’Elite est désormais disponible sur Netflix. Cette série espagnole raconte le quotidien des élèves de l’école de Las Encinas. La nouvelle saison commence directement là où nous nous étions arrêtés. On sait désormais que Polo est le meurtrier de Marina, mais il arrive à échapper à la prison et est de retour au collège pour la rentrée scolaire.

Attention spoilers, ne lisez pas ce qui suit si vous n’avez pas encore regardé la dernière saison d’Elite.

Un scénario répétitif mais prenant

Encore une fois, la saison s’ouvre avec un décès pour lequel il faut mener l’enquête. Dès le départ, on nous annonce, via un flashforward, que Polo va être assassiné lors d’une soirée en boîte de nuit. Tous ses camarades seront alors suspectés. Au fil des épisodes, on découvre que tous pourraient avoir une raison d’avoir commis ce crime. Les épisodes sont rythmés par des interrogatoires, des indices, des sauts dans le temps… Tout ça dans le but de découvrir le coupable. Ce scénario se répète de saison en saison mais les intrigues qui l’accompagne font la force de la série.

Sans tabou

Elite aborde de nombreux sujets actuels de manière totalement décomplexée et en brisant pas mal de tabous. Entre autres : le suicide, les addictions, la pression parentale, la sexualité sous toutes ses formes mais également la maladie. Dans cette saison, on apprend qu’Ander est atteint d’une leucémie… (non pas luiiii). Au fil des épisodes, on comprend alors l’impact qu’à cette nouvelle sur sa vie et sur ses proches.

Des relations qu’on adore voir évoluer

Dans cette troisième saison, nous avons l’occasion de voir se renforcer l’amitié entre Guzmán et Samuel. Les deux se sont d’abord rapprochés pour venger la mort de Marina et depuis, ils ne se lâchent plus. Autres personnages et relation différente : celle de Lu et Nadia. On se rappelle leurs débuts compliqués, quand elles se disputaient pour être première de la classe mais également pour gagner le coeur de Guzmán. Dans cette saison, une complicité se créée entre les deux jeunes femmes. Elles se soutiennent et s’entraident face aux difficultés. Une amitié qu’on adore !

Un esprit girl power

Dans la continuité de l’amitié entre Lu et Nadia, on peut parler de l’importance des rôles féminins dans cette nouvelle saison. En effet, les filles s’émancipent ! Nadia s’affirme face à ses parents et décide de partir à New-York pour y faire ses études. De plus, elle refuse le mariage arrangé avec Malick. Le personnage de Lu évolue également d’une manière inspirante. Quand son père décide de lui couper les vivres, elle trouve quelques subterfuges originaux pour continuer à se débrouiller dans un monde plutôt chic et privilégié. Lu devient une femme indépendante qui comprend qu’elle n’a pas besoin d’homme dans sa vie pour réussir. On peut également noter l’évolution de Carla, complètement sous l’emprise de ses parents, surtout de son père, au début de la saison, mais qui finit par leur tenir tête dans les derniers épisodes.

Alors oui, c’est vrai qu’Elite est une série remplie de clichés mais ça n’empêche qu’on adore la suivre. Et même si on rêve d’une 4ème saison, la fin du dernier épisode sonne comme une parfaite conclusion. À voir si Netflix confirmera une suite ou non…

Lire aussi :

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.