Home Culture Ce photographe indien immortalise le calme des nuits bruxelloises

Ce photographe indien immortalise le calme des nuits bruxelloises

Mahesh Shantaram
Mahesh Shantaram
Véritable pile éléctrique la journée, Bruxelles s’endort pourtant paisiblement chaque soir, laissant ses rues complètement désertes… Un moment, presque hors du temps, qu’un photographe indien a immortalisé dans un projet intitulé « Bruxelles Late Colour ».

En 2017, Mahesh Shantaram, un photographe indien, a débarqué en résidence d’artiste à Bruxelles et le moins que l’on puisse dire, c’est que la Belgique a une saveur particulière pour lui. En effet, la Belgique était le premier pays étranger dans lequel Mahesh Shantaram venait, dans le cadre d’un échange étudiant à l’Université de Namur. « La Belgique m’a profondément marqué dès mon plus jeune âge », confie-t-il dans une interview à Kévin Lemaire.

Mahesh Shantaram

Des paysages paisibles

A la base, Mahesh Shantaram ne voulait pas spécialement immortaliser des paysages bruxellois où l’humain est absent des clichés. Mais après quelques mauvaises expériences au niveau du contact humain, il explique:

J’ai trouvé une immense satisafaction en marchant dans les rues et les quartiers de Bruxelles la nuit et en faisant des photos dans la solitude. Bien sûr, parfois les gens appelaient les flics, mais il n’y avait rien de plus qu’une conversation rapide. Dans l’ensemble, j’ai ressenti un sentiment de liberté libérateur unique après la tombée de la nuit que je ne pense pas pouvoir trouver, par exemple, dans ma propre ville natale de Bangalore.

Le résultat est superbe et donne à voir l’image d’une capitale plus calme, plus tranquille, plus sereine, une fois la nuit tombée. Des clichés empreint de poésie, mais aussi de solitude et de vide, qui mettent en scène des lieux presque inconnus de Bruxelles.

Il est possible d’admirer les photographies « Late Colours » de Mahesh Shantaram chez Contretype, Cité Fontainas 4A, 1060 Bruxelles, jusqu’au 2 janvier 2020, du mercredi au vendredi de 12h à 18h et samedi et dimanche de 13h à 18h.

A lire aussi:

Jobs

Plus qu’une étape pour activer les alertes-infos!

Autorisez les notifications de Flair.be sur votre navigateur.