Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Getty

Greenpeace propose un guide de voyage responsable

Ana Michelot
Ana Michelot Journaliste

Comment voyager sans polluer ? Quel moyen de transport privilégier ? Quelles destinations ? L’ONG Greenpeace vous explique tout dans son guide de voyage responsable et gratuit. 

L’été, le soleil, quelques jours de vacances, cela donne forcément envie de partir un peu. Si vous hésitez encore sur votre destination ou que vous voulez des conseils pour respecter au mieux l’environnement durant votre escapade, Greenpeace a concocté un guide pour répondre à toutes vos questions. 

Lire aussi : 10 conseils d’expert pour voyager à moindre coût

Privilégiez les transports plus lents mais plus écologiques

Évidemment, lors d’un voyage, on est forcément tenté de se rendre au plus vite là où on a envie d’aller, pourtant l’avion n’est pas la meilleure solution pour la planète. Loin de là ! Greenpeace encourage plutôt à prendre le train, le bus ou même le bateau : « Pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C, nous devrions émettre moins de trois tonnes de CO2 par an et par personne d’ici 2030 selon le PNUE. Or, l’avion est tellement polluant que l’on peut dépasser cette limite avec un seul voyage… » Des moyens de transports plus responsables sont donc à prioriser, d’autant qu’ils favorisent les rencontres et peuvent même nous faire découvrir des endroits insoupçonnés comme le précise le guide : « Il est possible de descendre en train jusqu’en Sicile ! Arrivé au bout de la botte italienne, le train embarque sur un ferry pour rejoindre Messina. En Sicile, un ferry de nuit rejoint ensuite Tunis. »

« Respectez la vie sauvage »

Le guide conseille également d’éviter les périodes de fortes fréquentations autant que possible afin de ne pas surcharger les sites. Consommer local en terme d’hébergement par exemple, est également une bonne idée afin de favoriser l’économie du pays et le dernier conseil reste de respecter l’environnement qui nous entoure. Si vous optez pour le camping par exemple, assurez-vous de laisser les lieux aussi propres qu’à votre arrivée. « Respectez la vie sauvage (ne pas déranger la faune, ni dégrader la flore). Ne laissez aucune trace de votre passage (déchets, restes de nourriture). Si vous faites un feu, utilisez les emplacements dédiés et éteignez-le intégralement avant de partir. Sensibilisez votre entourage ou votre communauté sur le voyage responsable », explique le guide.

Les destinations idéales selon la durée de vos vacances

Rédigé par Greenpeace France, ce guide regorge d’adresses pour visiter les recoins de dizaines de régions françaises, mais fait également la part belle à de nombreuses villes à travers le monde. Pour un séjour d’un week-end, la première destination conseillée par Greenpeace se trouve en Belgique : Bruges. On retrouve à la suite du classement la Forêt-Noire, Amsterdam, Barcelone, Vienne, les îles anglo-normandes, les volcans d’Auvergne, la vallée d’Ossau, la vallée des Merveilles, la presqu’île de Crozon, Cologne, Saint-Sébastien et Bilbao, les Vosges, et Londres.

Si vous avez la chance d’avoir deux semaines devant vous pour voyager, le guide vous recommande la Sardaigne, la Lombardie, le Tyrol, les Highlands, les Baléares, les Cornouailles, la Slovénie, le chemin de Stevenson, l’Andalousie, l’Irlande, les îles Wadden, les Alpes suisses, les Asturies, la côte ligure et l’île d’Elbe, la Bavière et les îles danoises.

Au-delà de trois semaines de voyage, l’ONG propose des destinations enchanteresses, mais aussi des itinéraires qui vous permettent de visiter plusieurs pays : les Pouilles et le Basilicate, la « perle des Balkans », Corfou et les îles ioniennes, Istanbul, la découverte des fjords, une escapade en mer Baltique, un voyage de Biarritz à Lisbonne, la Corse en voilier, un voyage de Rome à Tunis, la Transylvanie et un parcours du Rif au Sahara.

Pour recevoir le guide de voyage de Greenpeace par mail, rendez-vous ici !

Lire aussi :

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires