Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© La Scala - Facebook

COUP DE GUEULE: une boîte de nuit utilise des animaux vivants pour « faire le show »

Apparemment, mettre des meufs à moitié nues et des gogos danseurs qui se frottent à la foule n'est plus suffisant pour faire salle comble. La Scala, une boîte de nuit d'Ille-et-Vilaine a décidé d'inviter un ours, un serpent et une perroquet pour sa soirée cirque.

La soirée de la honte

 

 

Bien que cette boîte de nuit renommée dans la région soit une habituée de ces soirées sur le thème du cirque, il semblerait que cette fois, la présence d'un ours muselé n'ait pas été au goût de tout le monde.

Bienvenue au Moyen Âge où les montreurs d'ours et les oiseaux exotiques venus de contrées lointaines émerveillent le peuple en mal de plaisirs… Ridicule concept d'un autre temps ! Prochaine étape, la femme à barbe et elephant Man ?

 

La Scala - Facebook

La Scala - Facebook

 

Voilà ce que l'on peut lire en commentaire des photos de la fameuse soirée qui a eu lieu samedi dernier. Les internautes ne sont pas contents, s'indignent et se mettent en colère. Pourquoi des animaux? Pourquoi leur infliger cette exposition à une heure pas possible de la nuit et les stresser avec la présence de centaines de personnes agitées autour d'eux? Vraiment les internautes sont sans voix. Et nous aussi. On se demande pourquoi une boîte de nuit a besoin de faire intervenir un perroquet, un serpent et un ours pour faire des entrées et faire parler d'elle. Et puis, on trouve ça juste ridicule.

 

 

Le directeur se dit "amoureux des animaux" 

Tout d'abord, nous avons organisé des soirées "cirque" depuis 2011. Nous avons mesuré si ces soirées faisaient plaisir à nos clients et, si c'était le cas, nous décidions de les renouveler.

Sous la pression des commentaires, et de la pétition lancée sur le site Change.org, le directeur de la boîte de nuit s'est empressé de réagir. Forcément, il n'oublie pas de préciser que c'est un amoureux des animaux et que ces derniers ont totalement été respectés.

La photographie d'un ours muselé, sortie du contexte de la soirée ne pouvait hélas donner lieu qu'à des réactions très négatives. Ces soirées offrent l'aperçu de la vie d'un cirque: des artistes, des performeurs et, effectivement, un perroquet, un serpend et un ours.

 

Quand on connaît l'enfer que vivent les animaux dans les cirques, ce que ces bêtes, à l'origine sauvages, subissent pour émerveiller la foule, on est loin d'être d'accord. Le cirque est un endroit rempli de magie quand il ne met pas en scène les animaux. Parce que vraiment, voir de jolies acrobates et de magnifiques jongleurs briller au milieu de la piste, ça nous fait bien plus plaisir.

 

Cet ours est né en captivité et n'a pas été pris de son habitat naturel. Il était encadré par deux dresseurs, un assistant et deux agents de sécurité. Les animaux étaient présentés à l'accueil et à aucun moment ils n'ont été dans les clubs avec la foule et la musique. Ils ont été totalement respectés.

Bon, il va falloir que l'on nous explique ce qu'il y a de respectueux à présenter des animaux toute une nuit à des mecs et des nanas alcoolisés ou surexcités de leur soirée en boîte de la night. Parce que vraiment, nous, on ne pige pas la nuance. Que l'animal soit né en captivité… ou non! Le directeur de la Scala concluera en promettant que, même si les soirées cirque continueront, elles ne mettront plus jamais en scène d'animaux. À la bonne heure!

 

 

 

 

 

On en a aussi parlé:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires