Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Netflix

Sofia Carlson, la star de « Nos coeurs meurtris » s’exprime sur la controverse qui entoure le film

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Cette romance signée Netflix n’a pas fait que l’unanimité et pour cause: certain·e·s l’accuse de fermer les yeux sur le racisme de certains personnages et d’autres comportements problématiques afin de servir l’histoire d’amour.

Lire aussi: ON A VU: la saison 3 de « Mes premières fois » sur Netflix

« Nos coeurs meutris » (ou « Purple Hearts » en version originale) raconte l’histoire d’une compositrice et chanteuse libérale (interprétée par Sofia Carson) qui épouse un marin conservateur (Nicholas Galitzine) pour ses soins de santé après avoir reçu un diagnostic de diabète de type 1. Le titre « Purple Hearts » n’est pas seulement un jeu sur le jargon militaire, mais il représente également ce que vous obtenez quand quelqu’un du parti « bleu » (démocrate) tombe amoureux d’un républicain.

Alors que le film cumule les 100 000 heures de vue sur Netflix, il fait également face à de nombreuses critiques depuis que des utilisateurs·trices de Twitter affirment qu’il ferme les yeux sur le racisme de Luke et d’autres comportements problématiques afin de servir l’histoire d’amour. Le film a reçu une série de tweets incendiaires:

L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu
L’affichage de ce contenu a été bloqué pour respecter vos choix en matière de cookies. En cliquant sur « Voir le contenu », vous acceptez les cookies. Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur « Paramètres des cookies » en bas du site.
Voir le contenu

Mais Sofia Carson, qui a également produit le film, ne le voit pas de cette façon. « Je suis tombée amoureuse de ce film parce que c’est une histoire d’amour, mais c’est bien plus que ça », a déclaré la jeune femme à Variety. « Ce sont deux cœurs, un rouge, un bleu, deux mondes à part, qui sont vraiment élevés pour se détester. Grâce au pouvoir de l’amour, ils apprennent à diriger avec empathie et compassion et à s’aimer et à se transformer en cette belle nuance de violet. »

Elle a poursuivi: «Nous voulions représenter les deux côtés aussi précisément que possible. Ce que je pense avoir appris à faire en tant qu’artiste, c’est de me séparer de tout cela et d’écouter simplement ce que le monde ressent et comment il réagit avec le film. Tant de gens se sont sentis vus ou réconfortés par ce film. C’est tout ce que nous pouvions souhaiter en tant que cinéastes et en tant qu’artistes. »

La réalisatrice Elizabeth Allen Rosenbaum est d’accord. « J’espère que les gens comprennent que pour que les personnages grandissent, ils doivent être imparfaits au début. Nous avons donc très intentionnellement créé deux personnages qui avaient été élevés pour se détester », a-t-elle déclaré. « Ils ont des défauts au début et c’était intentionnel. Pour que le cœur rouge et le cœur bleu deviennent en quelque sorte violet, il faut qu’ils soient plutôt extrêmes. Certaines des personnes qui les entourent sont encore plus imparfaites qu’elles ne le sont. Ils ont tous deux été négligés par le système ; il est blessé dans une guerre qui ne semble pas se terminer et elle glisse entre les mailles du système de santé. Alors ils sont tous les deux délaissés par le système, et puis ils vivent sous le même toit, et dans ces circonstances extrêmes, ils apprennent à se modérer, à s’écouter et à s’aimer. »

Elle a conclu par: « J’espère que quiconque qui s’est senti insulté de quelque manière que ce soit comprend que nos intentions sont très pures, et c’est parce que nous pensons que les gens doivent grandir et doivent commencer à devenir plus modérés. »

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires