Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
© Michael Pinsky

« Pollution Pods » l’expo qui vous invite à respirer l’air pollué des grandes villes

Cinq dômes. Quatre renfermant l’air pollué de quatre mégapoles, le dernier, l’air pur d’une île située dans un fjord . C’est le concept de l’exposition osée de l’artiste britannique Michael Pinsky. Celle-ci se tiendra du 18 au 24 avril à Londres et a pour but de faire prendre conscience aux visiteurs de la gravité du réchauffement climatique.


Pollution Pods, en français capsule de pollution, est une exposition originale qui fait le tour du monde depuis 2017 et qui se tiendra cette fois-ci à la Somerset House de Londres. Elle est composée de cinq dômes dont l’air a été puisé dans différents lieux : Londres, Sao Paulo, New Delhi, Beijing, et Tautra (une péninsule norvégienne). Le but de cette performance artistique est de sensibiliser le public aux problèmes écologiques et au danger de la pollution. Pour mener à bien son projet, Michael Pinsky a collaboré avec des experts en chimie de plusieurs nationalités, pour au final créer un mélange d’ozone, de particules, de dioxyde d’azote, de dioxyde de soufre et de monoxyde de carbone. L’artiste a tout de même précisé qu’il n’a utilisé aucun gaz toxique pour la santé.

De graves répercussions


Les visiteurs pourront ainsi comparer chacun des dômes. Respirer l’air frais et pur de Tautra pour ensuite inhaler celui suffoquant de New Delhi, l’une des villes les plus polluées au monde. Ils passeront  du chaud au froid et du climat sec au plus humide  et de cette façon pourront ainsi prendre concrètement conscience de la situation actuelle. En effet l’air de Londres ne répond pas aux normes recommandées par l’Organisation mondiale de la Santé. Un Londonien perdrait en moyenne 16 mois d’espérance de vie à cause de la pollution. Un chiffre qui monte à quatre ans pour la population de New Delhi. Pollution Pods espère donc être un moteur vers un renouveau écologique.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Photo: Michael Pinsky

 À lire aussi: 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires