Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

À VOIR: « Les gardiens de l’Antarctique », un documentaire fascinant sur ce désert de glace

Gwendoline Cuvelier Journaliste

« Les gardiens de l’Antarctique » nous emmène en immersion dans le quotidien de la station polaire belge Princesse Elisabeth. On y suit les aventures de cette équipe de téméraires partis s’isoler au bout du monde pendant 4 mois, au nom de la science. Une épopée passionnante qui ne laisse pas de glace!


À travers 3 épisodes de 52 minutes, ce documentaire réalisé par Xavier Ziomek nous fait voyager sans quitter notre canapé. C’est instructif, drôle, interpellant. On vous conseille de le visionner sans plus tarder!

« Les gardiens de l’Antarctique », ça parle de quoi?


« On l’appelle  » White Mars « . Une plaine déserte et glacée aux confins de l’Antarctique, où repose dans le silence une base spatiale terrestre: la station Princesse Elisabeth. Une quarantaine de personne s’apprêtent à y passer quatre mois, rejoints par des scientifiques. Isolés du reste du monde, chacun focalisé sur sa mission, comment s’organisent-ils pour survivre dans ces conditions extrêmes? Dans quel but? Dans un décor à couper le souffle, la Fondation Polaire Internationale (IPF) nous accueille dans la station, la première en Antarctique fonctionnant uniquement sur base d’énergies renouvelables. »

Pourquoi on a aimé ce documentaire?

  • Parce qu’il nous fait voyager dans l’endroit de la Terre le plus préservé au monde, au milieu d’immensités blanches terriblement apaisantes.
  • Parce qu’on découvre l’Antarctique à travers les yeux d’un jeune trentenaire qui débarque au milieu de ce continent presque par hasard, ce qui rend le sujet scientifique super accessible.
  • Parce que les exploits accomplis là-bas nous rendent fiers d’être Belges: la station Princesse Elisabeth est la première en Antarctique fonctionnant uniquement sur base d’énergies renouvelables!
  • Parce qu’on suit les aventures des rangers des glaces en s’attachant aux personnages au fil des épisodes.
  • Parce que leur séjour de 4 mois passé en vase clos sur le territoire le plus inhospitalier de notre planète nous fait quelque peu relativiser notre confinement...
  • Parce qu’on y découvre que des gestes anodins tels que cuire des pâtes ou boire un verre d’eau potable en Antarctique ne coulent pas de source.
  • Parce que ce documentaire révèle de façon concrète les effets du changement climatique.
  • Parce que s’il est possible d’atteindre l’objectif « zéro émission » dans un environnement aussi extrême, c’est que ça doit être possible partout ailleurs, non?

En pratique


Le documentaire « Les gardiens de l’Antarctique » est disponible sur Auvio.

Photos: Xavier Ziomek


Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires