https://api.mijnmagazines.be/packages/navigation/

Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…

Emily Ratajkowski défend Melania Trump sur Twitter… On lui dit merci!

Suite à des remarques sexistes d'un journaliste du "New York Times" envers Melania Trump, la mannequin Emily Ratajkowski a pris sa défense sur Twitter. Et on l'applaudit.

Sur son compte Twiter, Emily Ratajkwoski a récemment rapporté un bout d'une conversation qu'elle avait eue avec un journaliste du New York Times le dimanche 12 février. Elle y explique que le journaliste lui a dit "Melania est une pute", en parlant de la Première Dame des Etats-Unis.

Quelles que soient vos opinions politiques, il est essentiel d'appeler cela pour ce que c'est: du slut-shaming! Je ne me soucie pas de ses histoires sexuelles ou de ses photos nues et personne ne le devrait. Les attaques sur le sexe sont des conneries sexistes dégoûtantes.

a-t-elle ensuite écrit. Et on lui donne entièrement raison.

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Voici le contenu inséré d'un réseau de médias sociaux qui souhaite écrire ou lire des cookies. Vous n'avez pas donné la permission pour cela.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

 

Un sexisme décomplexé

On admire Emily Ratajkowski d'avoir oser élever la voix sur un sujet particulièrement délicat. Nombreux sont les médias à avoir jugé Melania Trump pour un décolleté trop plongeant, un corps trop refait. Et là où dans un autre contexte, tout le monde aurait crié au scandale, les paroles misogynes sont ici acceptées, juste parce qu'il s'agit de la femme d'un homme, lui aussi misogyne. Or, accepter qu'on puisse dire de Malania Trump qu'elle est "vide", "idiote" ou "indigne d'être une Première Dame" parce qu'elle porte des talons "trop" hauts et qu'elle a déjà posé trop dénudée, c'est légitimer les dires de son mari envers les femmes. Et c'est oublier que les critiques physiques de Melania Trump n'ont rien, mais alors rien à voir avec les idées politiques de son mari. 

 

À lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires