Gen F

En rejoignant la communauté, vous recevez un accès exclusif à tous nos articles, pourrez partager votre témoignage et…
1954: American film star Marilyn Monroe (1926-1962). (Photo by Baron/Hulton Archive/Getty Images) © Getty

5 faits surprenants que vous ignorez sur Marilyn Monroe

Sarah Mangeleer
Sarah Mangeleer Journaliste

Bien plus qu’une icône ou qu’une actrice talentueuse, Norma Jeane (de son vrai nom) a conquis la planète entière avec ses boucles blondes et ses lèvres grenat. Pour accompagner la sortie du film « BLONDE » sur Netflix, on vous propose de découvrir cinq faits surprenants sur notre star hollywoodienne préférée.

Lire aussi: BLONDE: Netflix dévoile le trailer de son film sur Marilyn Monroe

Marilyn Monroe bégayait

« Un orthophoniste l’aurait formée à adopter une voix mi-rauque, mi-murmurante, et cela a fini par devenir l’un de ses traits distinctifs en tant qu’actrice et chanteuse. Alors que Monroe tournait son dernier film, Something’s Got to Give, son bégaiement est revenu, rendant très difficile pour l’actrice de livrer ses répliques. Elle a ensuite été renvoyée du film. » révèle Vogue.

20 ans de roses

« A la mort de Marilyn Monroe en 1962, c’est son ex-mari Joe DiMaggio – pourtant réputé jaloux maladif et violent – qui organisa les funérailles. Inconsolable, il aurait fait livrer des roses sur sa tombe, 3 fois par semaine, durant 20 ans et ce, jusqu’à sa propre mort, en 1999. » explique la journaliste Lucy Dricot.

Son piano a été racheté par... Mariah Carey.

« Dans le salon de Marilyn Monroe trônait un élégant piano demi-queue blanc, qui avait appartenu à sa mère Gladys et sur lequel elle apprit à jouer durant son enfance. Après avoir changé plusieurs fois de propriétaires, le piano a finalement été vendu aux enchères chez Christie’s à New York en octobre 1999. Et c’est, sans grande surprise, la chanteuse Mariah Carey qui l’a racheté pour la faramineuse somme de 662.500 dollars. Mariah Carey n’a jamais caché son admiration pour la star hollywoodienne. La diva a même prénommé sa fille « Monroe ». » révèle Lucy Dricot.

« Mafia »

« Frank Sinatra a offert à Marilyn un terrier maltais qu’elle a nommé Mafia (surnommée Maf) et il est resté à ses côtés jusqu’à sa mort » dévoile la journaliste Hannah Marder.

Une enfance difficile

« Elle n’a jamais connu son père et sa mère souffrait de sévères troubles psychiatriques, allant jusqu’à mettre la vie de sa fille en danger. L’actrice Hollywoodienne révélera même dans une interview que l’image de sa mère qui tente de l’étouffer avec un oreiller dans son berceau est un de ses premiers souvenirs d’enfance. Sa mère multipliant les séjours en hôpital psychiatrique, Marilyn fut finalement placée en orphelinat, à 9 ans. Elle connut ensuite pas moins de onze familles d’accueil – où elle dit d’ailleurs avoir subi de multiples agressions sexuelles. » raconte Lucy Dricot.

Lire aussi:

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Nos Partenaires