Forme

5 habitudes qu'on a toutes et qui nous font grossir

justine24 janvier 2017Justine Rossius
forme

Si vous voulez perdre du poids ou simplement ne pas en prendre, il est temps de faire une petite mise au point: tout ça, il vaut mieux éviter… 


1. Les régimes (trop stricts)

Se priver de manger ce qu'on aime, s'imposer une discipline implacable avec interdiction de craquer et tout ce que cela suppose comme privations, quel intérêt, si c'est pour reprendre du poids vite fait dès qu'on arrête? Qu'on se rassure, tous les régimes ne font pas grossir… Mais certains, oui. Les plus sévères, c'est bien ça le plus vexant. Pourquoi?  Parce que ce sont les plus déséquilibrés. Parce qu'ils nous affament et nous imposent de telles frustrations qu'une fois notre objectif atteint, on n'a qu'une envie: se rattraper. 

 

2. Le sport intense et puis plus rien

… Ou l'activité physique irrégulière et par à-coups. Toutes les grandes sportives le savent: interrompre d'un coup le sport intense pour passer à “plus d'activité physique du tout” entraîne souvent une prise de poids et un changement radical de silhouette. Parce que le sport fabrique du muscle et que les muscles chassent la graisse. L'activité physique soutenue influence notre métabolisme, qui fonctionne alors à plein régime en brûlant un maximum de calories. Lorsqu'on arrête d'un coup de faire du sport, le métabolisme ralentit brutalement lui aussi. Les calories ne sont plus brûlées avec la même efficacité et la graisse s'accumule. 

 

3. Grignoter après le repas du soir

Les grignotages ne vous font pas maigrir, vous le saviez déjà. Ce que vous savez peut-être moins est que les pires sont ceux du soir. Autant dire que s'il faut freiner votre tendance aux fringales, vous avez tout intérêt à commencer par là! Une habitude courante chez les couche-tard, qui éprouvent souvent des fringales à une heure avancée de la nuit. Pourquoi ça fait grossir plus encore que les grignotages en journée? Parce qu'à une heure tardive plus qu'à n'importe quelle autre, les  fringales nous poussent deux fois plus vers des aliments-réconfort, qui sont rarement une carotte ou une pomme. Biscuits, chocolat, bonbons - un reste de pizza ou un dernier paquet de chips… 

 

4. L'apéro d'après boulot

Et une journée de finie, youpie! Bien sûr, un apéro n'a jamais tué personne, mais chez certaines, ça devient une habitude quotidienne presqu'incontournable pour finir la journée en beauté. Parmi les plus susceptibles de succomber à la tentation: les couples fraîchement installés ensemble, pour lesquels cette petite pause amoureuse est associée au plaisir de se retrouver après une journée sans l'autre.  Hop, un petit verre dans le canapé avec chéri, et hop, du saucisson-chips-fromage parce que ça va si bien ensemble… 

 

5. Zapper des repas

Sauter un repas quand on n'a pas faim, c'est o.k. Et sauter un repas de temps avec l'espoir d'accélérer la perte de poids, aussi. Le problème, c'est quand on décide de supprimer des repas à répétition, pas parce qu'on n'a pas faim, mais avec l'idée de diminuer durablement notre ration calorique et donc, de maigrir. Mauvais calcul.  Pourquoi? Pas parce que notre organisme aurait tendance à “accumuler les graisses” au repas suivant comme on l'entend souvent, mais simplement, parce que résister à la faim de façon répétée n'est pas tenable à long terme. Autrement dit, le jour où vous reprenez une alimentation normale en réintégrant le repas que vous aviez pris l'habitude de sauter, vous reprendrez tous les kilos perdus. T

 

Auteur: Claire Debongnie.

 

Pour se maintenir en forme:

Qu'est-ce que c'est FlairShop? ?

Qu'est-ce que c'est?


Abonnez-vous aux newsletters de Flair.

Toutes les dernières nouveautés dans votre boîte mail!

A lire aussi:

Top 5 : les plus lus

Intéressant aussi

Actu